Renseignements

Mairie de Saint-Saulve
146 rue Jean Jaurès
59880 Saint-Saulve
Tél : 03 27 14 84 00
Fax : 03 27 14 84 49
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi
8 h 15 à 12 h et de 13 h 45 à 17 h 30
& le samedi matin
de 8 h 15 à 12 h
pour les services suivants :
- État-Civil
- Police Municipale
(rue R. Salengro)

Permanences du Maire :
Jeudi de 17 h 30 à 18 h 30

Samedi de 8 h 30 à 9 h 30
Superficie :  1204 ha
11 364 habitants
APE : 751 A
SIRET : 215 905 449 000 17
Code INSEE : 544

Marché hebdomadaire :
MARDI MATIN
Av. Charles de Gaulle

Sur les afficheurs...

École des

Beaux-Monts

samedi 11 avril

8h30 - 11h30

Chorale &

Marché de Printemps

organisé par

l'Amicale

------

Hôtel de ville

Lundi 30 mars

19h

Conseil Municipal

------

Salle des Fêtes

samedi 18/4

à 19h

"Soirée Disco"

avec repas compris

Réservation au 

03 27 35 43 60

organisation

"Familles Loisirs"

------

Espace Athéna

MJC

Samedi 4/4

Stage de Tango Argentin

Renseignements

03 27 28 15 30

------

Espace Athéna

MJC

Vendredi 10/4

à 20h30

Concert Blues

Tarifs 12 et 9 €

Renseignements

 03 27 28 15 30

------

Espace Athéna

MJC

du 24/4 au 3/5

BAFA approfondissement

tarif 335 €

renseignements au 

03 27 28 15 30

------

Espace Athéna

MJC

DU 26/4 AU 3/5

BAFA de base

tarif 370 €

renseignements au 

03 27 28 15 30

------

Espace Athéna

MJC

Mercredi 8/4  

à 19h30

Conférence

"Le Périgord"

Tarifs 6/5 €

------

Dernier numéro

couverture kiosque2

e-Administration

à la M.J.C

Nouveautés du mois

ADLER-OLSEN Jussi

"L’effet papillon"

BESSON Philippe

"Vivre vite"

CARRISI Donato

"La femme aux fleurs de papier"

DIDIERLAURENT Jean Paul

"Le liseur de 6h27"

GALBRAITH Robert

"Le ver à soie"

GAUZ

"Debout  payé"

GOUNELLE  Laurent

"Le jour où j’ai appris à vivre"

GRANOTIER Sylvie

"Personne n’en saura rein"

HOUELLEBECQ Michel

"Soumission"

HUPPERT Rémi

"Destin d’un juif de chine"

MAULIN Olivier

"Gueule de bois"

MC COY Sarah

"Un goût de cannelle et d’espoir"

MEYER Déon

"Kobra"

RILEY Lucinda

"La rose de minuit"

ROGER Marie  Sabine

"Trente six chandelles"

VEYNE Paul

"Et dans l’éternité je ne m’ennuierai pas"

ZENTNER Alexi

"La légende de Loosewood Island"

Maxime  CHATTAM

"Que ta volonté soit faite"

Virginie  DESPENTES

"Vernon Subutex"   

Liz  FENWICK

"Le rivage des secrets"

Carole FIVES

"C’est dimanche et  je n’y suis pour rien"

Cécile  HUGUENIN

"La saison des mangues"

Arnaldur  INDRIDASON

"Les nuits de Reykjavik"

Marie Hélène LAFON

"Joseph"

Justine  LEVY

"La gaieté"

Marc LEVY

"Elle et lui" 

Chloé MANIGNAL

"Bouche cousue"

Henning  MANKELL

"Une main encombrante"

Eric De MONTGOLFIER

"Une morale pour les aigles, une autre pour les pigeons"

James  PATTERSON

"Le sang de mon ennemi"

Ruth RENDELL

"Une vie si convenable"

Abdellah  TAIA

"Un pays pour mourir"

-------

et très bientôt :

proggramme NAP

tableau

Sauvetage de la toile intitulée

"Transfert des reliques de saint Saulve"

C'est un peu l'histoire de la Belle au bois dormant. La Belle, en l'occurrence, c'est un vieux tableau, une huile sur toile. Et je revois Pierre-Marie Laut et Rodolphe Petiau arriver chez moi  portant avec d'infinies précautions, cette chose ancienne protégée par deux planches de contreplaqué. Ils venaient solliciter mon avis d'historien d'art. Quant au Prince charmant, c'est ici une dame, Anne Simon, qui a pu mener à bien la délicate restauration de ce trésor patrimonial qui gisait, jusque là, dans l'oubli poussiéreux d'une sacristie. Il n'avait pourtant pas échappé à l'oeil vigilant du regretté Jean-Pierre Dehaines qui l'avait reproduit, page 72, de Saint-Saulve à son histoire...

De quoi s'agit-il? D'une peinture ancienne, sans doute du XVIIe siècle, propriété autrefois de l'Abbaye de Saint-Saulve et qui représente la translation des reliques de Saint-Saulve. L'éminent chanoine Platelle a relaté, dans le Tome VII des Mémoires du Cercle archéologique et historique de Valenciennes (1971) la légende qui vaut à la ville, en dépit de la fantaisiste tentative  de l'époque révolutionnaire qui voulut l'appeler Brena, de porter encore aujourd'hui le nom du saint. Saulve était, sous Charles Martel, au VIIIe siècle, un évêque missionnaire probablement originaire d'Auvergne. Venu à Valenciennes alors centre d'un fisc, c'est à dire d'un vaste domaine royal, il voulut y faire ses dévotions dans une église consacrée à Saint Martin. Invité le lendemain à un repas par un administrateur du fisc du nom de Gerardus, il excita, en raison de la grande richesse de ses ornements et vases sacrés, la convoitise de Winegardus, fils de Gerardus. Celui-ci l'entraîna dans un guet apens et le fit jeter en prison avant de commander à un de ses serviteurs de le mettre à mort avec son compagnon. Il fit ensuite enterrer les corps, Saulve en dessous, l'autre, de ce fait nommé Superius, au dessus, dans une étable située à Brevetica, notre Beuvrages actuel. Un taureau protégea cette sépulture en écartant  à coups de sabots et de cornes toute vache qui approchait. Une femme du village vit une nuit deux lampes ardentes fixées aux cornes du taureau. Elle rapporta la chose aux prêtres. Charles Martel, averti en songe, ordonna une enquête sur la disparition de l'évêque. Très vite les coupables furent découverts. On leur creva les yeux. Restait à donner aux saints martyrs une sépulture décente. Leurs dépouilles, chargées sur un chariot traîné par des boeufs, devaient gagner l'église de Saint-Vaast à Valenciennes, puis  Sainte-Pharaïlde à Bruay. Peine perdue: les boeufs refusaient chaque fois  d'avancer. On les laissa aller et ils se rendirent en l'église Saint-Martin où Saulve avait dit la messe et prié. Charles Martel donna alors à Saint Saulve le tiers des revenus du fisc de Valenciennes.

Une communauté de chanoines fut créée pour desservir le sanctuaire où reposaient les reliques du saint. Elle devint par la suite l'Abbaye de Saint-Saulve. Rattaché cinq siècles durant  à l'ordre de Cluny, le monastère devint pleinement indépendant en 1629. Est-ce à cette occasion que les moines firent exécuter le tableau commémorant l'acte fondateur de l'Abbaye et, par suite, de la ville? Il est tentant de l'imaginer bien que l'examen technique du tableau incline à repousser cette date dans la deuxième moitié du siècle. En tout cas on est devant une toile particulièrement attachante et il faut féliciter la Municipalité de Saint-Saulve d'avoir consenti à l'effort financier qu'impliquait sa délicate restauration. Car l'oeuvre a vécu, a peut-être été endommagée lors d'un incendie, et a connu quelques accidents et repeints parfois fantaisistes. Sa résurrection nous permet de voir, sur un fond de paysage où l'on reconnaît au loin Valenciennes, une scène particulièrement savoureuse qui retrace la légende fondatrice. Attirant tous les regards par sa parure somptueuse, Charlemagne, qu'on a substitué à Charles Martel, parade en suivant le chariot aux reliques conduit par les boeufs. Des chanoines en surplis font escorte et semblent forts distraits. Portant la traîne du manteau de l'empereur, des enfants poupons regardent ailleurs. Seuls évêques et abbés, coiffés de la mitre, portant la crosse, ont l'air de participer sérieusement à la cérémonie. Au premier plan, agenouillé, un homme implore le saint. Derrière lui, des femmes conversent. Une foule immense, joyeuse, comme aux pique-niques du Tour du Saint-Cordon, a envahi la campagne environnante. Oui, ce tableau est une pièce majeure du patrimoine de la cité. L'épisode qu'il relate suffirait à l'attester. Plus encore, en dépit de quelques maladresses, de  morceaux convenus, comme le cheval à gauche, l'exactitude du paysage, la bonhommie des personnages, la couleur chaude, la composition savante en font une véritable oeuvre d'art. Et je ne peux m'empêcher de rapprocher ce tableau, par delà les siècles, aux peintures  où Lucien Jonas fait défiler les populations locales dans d'amusantes compositions - sa Comédie Humaine - comme le plafond du Musée de Valenciennes, le la Réception des vainqueurs etc...

Jean-Claude Poinsignon.

commanderies

Bienvenue sur le

Chemin des Commanderies

L’association "Via Septemtriones Templi" s’emploie à retracer l’histoire d’un chemin de pélerinage, gardé dès le XIIème siècle par des moines-chevaliers. Itinéraire qui nous emmène par la Niederstrasse, de Cologne (Allemagne) à Saint-Quentin (Aisnes), via Aix-la-Chapelle, Maastricht, Bruxelles, Piéton, Mons, Valenciennes, le Pays Solesmois, les Terres du Caudrésis et le Vermandois à une époque lointaine où Commanderies Hospitalières et Templières, léproseries, maladreries et hôpitaux dédiés à Saint Lazare habillaient notre paysage aux côtés des premiers géants... les moulins à vent. Aventure aujourdhui partagée, pour offrir aux randonneurs, pélerins, familles et jeunes générations, le goût et l’envie d’aimer autrement notre patrimoine et nos paysages. Alors, en route sur des traces vieilles de près d’un millénaire pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle (la Voie des Étoiles), Rome et Jérusalem.

Guy Boussekey, Président de "Via Septemtriones Templi"

 Bienvenue au voyage

La Niederstrasse est une ancienne voie de pélerinage venue d’Allemagne et qui rejoignait Saint-Jacques-de-Compostelle à travers les Pays-Bas et la France. Elle partait de Cologne, passait à Aix-la-Chapelle, Maastricht, Bruxelles et traversait le Hainaut avant de pénétrer le royaume de France. Le Hainaut est une très vieille province d’Europe occidentale, un antique «pagus» romain, celui de la tribu des Nerviens qui s’est trouvé divisé entre le royaume de France et l’empire d’Autriche par le traité de Nimègue en 1678. La frontière fut longtemps instable et il fallut attendre la fin du XVIIIème siècle pour qu’elle se stabilise. Aujourdhui, le Hainaut est en partie belge et en partie français. Deux très belles villes, Mons et Valenciennes se partagent le titre de capitale du Hainaut. Le village de Marchipont illustre cette ancienne division des territoires que le chemin de Compostelle passant au pied de son église a toujours ignorée. Et pour cause, ce chemin hier comme aujourd’hui unit les peuples et abolit les frontières. 

Pour télécharger le circuit c'est ici.

 

 Espace Athéna

Lundi 24 novembre

29ème Palmarès des Sports

Trophée de la meilleure équipe :

Équipe cadettes région - Basket

Trophée de la meilleure

manifestation sportive :

Concorde Club Triathlon

7è triathlon & 1er duathlon

Trophée du meilleur sportif

cat. "non compétitif ":

Albert Huart des "Martinets"

(le Pdt sur photo)

Trophée du meilleur sportif

cat. "sport individuel" :

Nathalie Rabel du Concorde Club Triathlon

Trophée du meilleur sportif

cat. "arts martiaux" :

Pauline Gudein - Aïkigoshindo

(le Pdt sur photo)

Trophée du meilleur sportif

cat. "sport collectif" :

Mehdi Rahmouni - Saint-Saulve-Football

Trophée du meilleur sportif

cat. "avenir" - de 13 ans :

Mathys Senocq - Judo-Club

(entraineur en photo)

Trophée du meilleur sportif

cat. "espoir" 13/18 ans :

Victor Braucly du Concorde Club Triathlon

Trophée du meilleur jeune

bénévole :

Théo Globez - Tennis-Club

Trophée du meilleur

dirigeant bénévole

Francis Morel - Basket-Club

Trophée e la meilleure

politique en faveur des jeunes

"Les Marsouins"

Trophée de la municipalité

"La Pétanque"

Trophée du meilleur club

saison 2013/2014

Tennis-Club

Hôtel de Ville

Samedi 21 février 2015

 Inauguration

La salle des mariages prête à accueillir les invités

Les dernières consignes de Claire Telle, Adjointe aux Fêtes

Cécile Gallez, Maire, invite les personnalités

à découvrir le bâtiment rénové...

...et retrace, au cours de son allocution, les étapes

du chantier, détaille les financements obtenus

et fait part de sa satisfaction.

Jean-Marcel Grandame,

vice-président de Valenciennes-Métropole

Jacques Marissiaux, Conseiller Général

Laurent Degallaix, Député-Maire de Valenciennes,

venu par amitié et en "voisin"

La nouvelle salle du Conseil

--------

En prélude au

"Parcours du Coeur 2015"

Le mercredi 25 mars

les enfants des écoles maternelles ont participé

au "Parcours débrouillardise" préparé et animé

par les Éducateurs sportifs du

service des sports

Matinée récréative et bondissante

Séance d'équilibre

Parcours agilité

Travaux

Remise en forme du massif

situé face à la piscine ...

... et engazonnement