Mairie de Saint-Saulve

146 rue Jean Jaurès
59880 Saint-Saulve
Tél : 03 27 14 84 00
Fax : 03 27 14 84 49
e-mail :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -----
Superficie :  1 204 ha
11 354 habitants
APE : 751 A
SIRET : 215 905 449 000 17
Code INSEE : 544
-----
Marché hebdomadaire :
MARDI MATIN
Av. Charles de Gaulle

Sur les afficheurs...

Concours des
Maisons Fleuries

Passage du jury local :
Jeudi 1er juin
en journée

------

Espace Athena

Samedi 3 juin
à 20h

Concert de Printemps
de l'Harmonie municipale

Entrée gratuite

------

Boulodrome Fortier

Dimanche 4 juin
de 8h à 22h

Championnat de Ligue Triplettes
Masculins & Féminins

------
 

Salle des fêtes

Dimanche 4 juin dès 15h Super Loto

organisé par

"En toute Amitié"

------

Dimanche 4 juin

15e Brocante du Bosquet

Inscriptions dès à présent Rens. 03 27 46 54 60

------

Salle des Fêtes

Lundi 5 juin dès 15h

Super Loto

organisé par

"Les Copains d'Abord"

------

Samedi 24 juin

Brocante du Rôleur

Inscriptions dès à présent

Rens. 03 27 42 22 84
après 18h30

------

Kiosque & divers

Calendrier des Fêtes 2017

LES MOULINS

 LE MOULIN DU RÔLEUR

  Ce moulin était un «tordoir» (moulin à huile), dont les archives font mention dès 1732 : dans son testament, Adrien Danneau souhaite la vente du «tordoir à huile qu’il a fait construire à Saint-Saulve sur le chemin de la Justice du Rôleur» (Archives Municipales de Valenciennes, Fonds Caffiaux, 4994). Ce moulin n’existait pas en 1699 (Dénombrement de Magalotti).

  Ce moulin est représenté sur plusieurs plans, des 17e et 18e siècles, face au gibet. Il fut incendié en 1793, lors du siège de Valenciennes par les Autrichiens. Il fut ensuite reconstruit, puisque Louis Cellier a réalisé deux dessins à la plume (1857 et 1867) de ce moulin de bois (Album Cellier, vol. III, Bibliothèque Municipale de Valenciennes).

  En 1789, les habitants de Saint-Saulve, dans leur Cahier de doléances, réclament un moulin «dans l’enceinte du bourg». Il est donc à penser qu’il n’existait pas alors de moulin à farine, chose étonnante... Ou ce moulin était-il trop éloigné du «bourg» ? Ou les habitants de Saint-Saulve étaient-ils astreints à faire moudre leur grain dans un des moulins appartenant à l’abbaye (à Marly ou Bruay) ? Le même moulin est décrit, près d’un siècle plus tard, par Florian-Parmentier (1879-1951) dans le conte intitulé le Moulin du Rôleur :

  «Au lieu-dit «le Rôleur» se dressait alors le gibet où les patients venaient montrer leur dernière grimace. Vis à vis, sur l’autre talus du chemin creux, comme pour faire pendant aux fourches patibulaires, s’élevait un vieux moulin abandonné, encore gaillard sur son piédestal croulant de briques noires, bien que ses ailes, tout édentées, eussent plutôt l’air de vouloir peigner le diable, et que le bruit de son pivot rouillé fût un accompagnement plutôt sinistre aux sarabandes nocturnes qu’exécutaient les chevaliers de la potence, sous les fouets du vent.» (Le Moulin du Rôleur, Contes du Val des Cygnes et du Hainaut, suivi d’un Glossaire étymologique du Rouchi (parler hennuyer), avec six illustrations hors-texte d’après des dessins de l’auteur, Paris, Editions du Fauconnier, s.d.) Tout aussi fantaisiste est l’illustration de couverture, par Pierre Dubois, de la réédition du même recueil (Valenciennes, Marlière, 1977). Il vaut mieux se fier aux deux représentations de Cellier, qui, outre ses talents de dessinateur, était féru d’histoire et d’archéologie du Valenciennois. Le Journal de Saint-Saulve (1902-1903) publiait une chronique patoisante signée ‘Claude Chabot, ancien monnier du Rôleur’ (monnier : meunier). Au début du 20e siècle, ce moulin était appelé Moulin Fiévet, du nom du meunier (en 1858 déjà, l’Annuaire de l’Arrondissement de Valenciennes signalait un Fiévet ‘marchand de farine’). Le plan cadastral de 1830 (Mairie de Saint-Saulve) montre ce «moulin du Rôleur», en bordure du «chemin du Rôleur».

1. On connaît les noms de deux autres meuniers, sans savoir où ils exerçaient leur profession :   Juvénal Stiévenard en 1823 - 1826, et un certain Delmotte en 1896 (sans compter un «marchand de farine», Delvallée, cité par l’Annuaire de l’Arrondissement de Valenciennes en 1858).

2. L’appellation ‘moulin de la Galette’ est très courante (voir Paris !) ; il existait, du côté   d’Airesur-la-Lys, un ‘moulin Crapette’ : l’explication donnée est qu’il moulait juste assez de farine pour faire une ‘crapette’, c’est-à-dire une petite crêpe ; traditionnellement, les meuniers passaient pour voleurs, mais aussi pour geignards : voir le ‘moulin de l’Ingratitude’, Ondankmeulen, à Boeschèpe (ce moulin, provenant de Morbecque, portait déjà ce nom au 16e   siècle ; une explication pseudo-historique évoque un différend entre le propriétaire et le charpentier). Les noms de couleurs sont aussi très répandus : voir le ‘Moulin Blanc’ à Saint-  Amand (voir encore Paris et son fameux ‘Moulin Rouge’!)

AUTRES MOULINS

  Le même plan montre un autre moulin, sans en donner le nom, sur le «chemin de Marly». Le Moulin Rouge, situé sur la butte qui porte encore son nom (à une centaine de mètres à droite de la grand-route, vers Onnaing) était ainsi nommé parce qu’il était en briques (et probablement peint en rouge, ce qui le distinguait de la plupart des autres constructions, peintes en blanc) ; au début du 20e siècle, on l’appelait aussi Moulin Gras, du nom du meunier, Arthur Gras1; ce fut le dernier en activité (jusqu’à la première Guerre mondiale). Grégoire-Nicolas Finez nous en a laissé le souvenir dans un tableau daté de 1900 (Mairie de Saint-Saulve). Le cadastre déjà mentionné montre à cet endroit deux moulins, se faisant face de part et d’autre du «chemin de la Longue Hurée». Le Moulin de la Galette2, également en briques, se situait au bord du chemin qui mène de la ferme Sainte-Elisabeth à l’entrée d’Onnaing ; son nom viendrait de ce qu’il donnait une farine plus fine, dont on pouvait faire de la pâtisserie. L’Abbaye de Saint-Saulve possédait un moulin sur l’Escaut, à Bruay, et un autre à Marly, sur la Rhonelle.

 

Haut de page

A savoir !

Nous vous rappelons
que les actes de naissance
sont délivrés
 GRATUITEMENT,
sans frais d'envoi,
sur simple demande
à l'adresse mail
etatcivil@ville-saint-saulve.fr
en précisant les
nom, prénom(s),
date de naissance,
filiation et
adresse postale
pour le retour.

Horaires

Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi
8h15 à 12h00 & de 13h45 à 17h30
& le samedi matin en Mairie
- État-Civil
de 8h15 à 12h00
- Guichet Unique Jeunesse
de 9h à 11h30
- Police Municipale
(rue R. Salengro)
de 8h15 à 11h30

Permanences du Maire
en Mairie :

Jeudi de 17h à 18h

Samedi de 10h à 11h
& sur rendez-vous
-----
Permanences des
élus minoritaires
en Mairie:
"liste Saint-Saulve
Ambition"
lundi & jeudi
14h à 17h
"liste Citoyenne
pour le Renouveau
de Saint-Saulve"
mercredi
14h à 17h
tél. pour ces deux
permanences :
03 27 14 84 21

Brocantes 2017

Bientôt le retour des beaux jours...
Toutes les dates et les informations pratiques sur les brocantes et vide-greniers organisés à Saint-Saulve ici.

e-Administration

à la M.J.C