Renseignements




Mairie de Saint-Saulve

146 rue Jean Jaurès
59880 Saint-Saulve
Tél : 03 27 14 84 00
Fax : 03 27 14 84 49
e-mail :
mairie@ville-saint-saulve.fr
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. -----
Superficie :  1 204 ha
11 303 habitants
APE : 751 A
SIRET : 215 905 449 000 17
Code INSEE : 544
-----
Marché hebdomadaire :
MARDI MATIN
Av. Charles de Gaulle

Sur les afficheurs...

 

Kiosque & divers

     "Le tramway du Brésil, c’est le terme sous lequel étaient connues les lignes des Chemins de fer Economiques du Nord qui reliaient la région de Valenciennes à la Belgique par Bonsecours et Quiévrechain. Il fut ainsi dénommé car les gens qui, comme moi, l’empruntaient, en profitaient pour ramener de Belgique les denrées qui faisaient défaut en France vers les années 1945-1953, notamment du café et du tabac. Les marchandises passées en fraude étaient placées parfois dans les soutes à sable de la motrice ! On peut sans doute dire que ces lignes étaient les plus fréquentées du réseau. Il y avait tellement de monde dans les voitures qu’il m’est arrivé de voyager sur le marchepied ou sur les tampons. En Belgique, je prenais autant de tabac et de café que les manches de mon manteau pouvaient en contenir. Notre plus grand ennemi était le contrôle douanier…Quand je revenais de Quiévrechain, le contrôle avait lieu à la place de l’arrêt actuel de la douane de saint Saulve. A ces contrôles, il arrivait que les douaniers montent dans le tramway. Il fallait alors faire vite pour cacher le produit de sa fraude. Pendant que les douaniers investissaient le tramway, je jetais mes sachets de marchandises sur le toit des voitures alors que d’autres les laissaient pendre par la fenêtre… Mais parfois les douaniers décidaient de faire descendre tous les occupants pour les fouiller. Afin de ne pas perdre trop d’argent si j’étais pris, je n’achetais pas le billet complet, mais je ne payais le prix que jusqu’à ces points de contrôle. Si le passage s’était bien passé, j’achetais alors le billet d’appoint jusqu’au terminus où je descendais. Il y avait d’ailleurs possibilité de voyager presque gratuitement. En effet,le tramway était tellement bondé que les deux agents des Chemins de Fer Economiques du Nord qui remontaient le tramway en sens opposé arrivaient rarement à tout contrôler avant le terminus. Il suffisait alors de choisir la bonne place. Et de toute façon, on pouvait dire qu’on était monté à Onnaing même si on était monté à la frontière…" 

M.A…de Valenciennes

 Passionné par l'histoire de son "villa'che" comme il se plaisait à dire, Jean-Pierre DEHAINE, historien local (BM 30) était l'initiateur de cette fameuse "Route du Brésil", ballade nostalgique organisée dans le cadre des journées du Patrimoine 2008. Les participants ont pu, grâce à lui, rencontrer un homme captivant, érudit et conteur en la personne de M. Michel TROMONT, Gouverneur Honoraire des Provinces du Hainaut.

Interview part.1 ©

Interview part.2 ©

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espace Citoyens

Mon Avis Citoyen

e-Administration

Au menu

Lundi 23 septembre

Tomates, thon,
oeuf dur

Lasagnes végétales

Leerdammer

Crème dessert

Mardi 24 septembre

Salade de mâche,
emmental

Cordon bleu
Purée

Yaourt

Mercredi 25 septembre

Salade exotique

Endives au gratin
Pommes de terre

Chanteneige

Tarte chocolat
crème anglaise

Goûter

Jeudi 26 septembre

Terrine de saumon
sauce cocktail

Rôti de porc
Duo de flageolets
et haricots verts

Tomme blanche

Fruit

Vendredi 27 septembre

Feuilleté

Filet de poisson blanc
Gratin de courgettes
tomaté
Pommes de terre

Roulé Rians

Salade de
fruits frais

à la M.J.C

 

Suivez-nous